Conseil Municipal Enfants
de la Ville d'Angoulême

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

CME 2016-2018 › Projet "Vivre ensemble" 2016-218

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 12 septembre 2017

Partenariat avec l'association Soupe Ô Potes

Dans le cadre de leurs projets, les jeunes élus ont décidé d'être partenaires des actions de l'association Soupe Ô Potes.
Après plusieurs rencontres avec des bénévoles de l'association, Marie-Céline est venue ce samedi 2 septembre pour participer à l'assemblée générale de l'association.
IMG_3048-2.jpg

Elle en a profité pour présenter comment le Conseil municipal enfants souhaitait s'investir : préparation, distribution mais aussi communication sur les actions.
Les propositions ont été bien accueillies par les personnes présentes.
En ce qui concerne l'organisation sur la distribution, nous attendons maintenant un retour de l'association qui souhaitait en parler d'abord aux bénéficiaires.

Le premier élément de communication a été de proposer un article dans le numéro de septembre du journal de la Ville.

projetsop.png

jeudi 6 juillet 2017

Formation à l'utilisation du défibrillateur : deuxième vague

Mercredi 5 juillet après-midi, une deuxième vague de jeunes élus a été formée à l'utilisation du défibrillateur.

IMG_3116-2.jpg

IMG_3117-2.jpg

L'équipe est bientôt prête pour lancer la suite du projet à le rentrée de septembre.

lundi 19 juin 2017

Les jeunes du CME secondent le Service Hygiène et Sécurité Publique...

Lors de la Fête de la Solidarité du 17 juin à Ma Campagne, quatre jeunes élus sont venus prêter main forte à Michel Gayou du Service Hygiène et Sécurité Publique de la Ville.

Ils ont participé à la tenue du stand d'information sur les défibrillateurs installés dans les établissements communaux.

Paul, Marie-Céline, Marie-Amélie et Salomé ont donc fait remplir les questionnaires aux personnes qui participaient, ils ont aussi fait des démonstrations de protection, d'alerte, de bouche à bouche, de mise en place du défibrillateur.

FS17062017-3.JPG

mercredi 24 mai 2017

CME News N°3

Se former
aux premiers secours

g5849.png

Dans nos projets "Vivre ensemble", nous souhaitions mettre en place une formation autour des premiers secours pour les enfants et ensuite d'autres personnes.

Le Service Communal d'Hygiène et Santé Publique de la Ville propose déjà des temps de formation dans le cadre du label "Ma commune a du cœur".
Nous avons donc pris contact avec eux.
L'objectif est de sensibiliser et former le plus de personnes possibles pour obtenir le troisième cœur du label.

Etape N°1
Nous avons rencontré Michel Gayou du Service Communal d'Hygiène et Santé Publique de la Ville.
Il nous a formé aux gestes de premiers secours : Protéger, Alerter, Secourir. Nous avons appris à nous servir d'un défibrillateur et à faire un massage cardiaque.
IMG_2832-2.jpg

Etape N°2
Nous allons faire connaître autour de nous cette action afin d'envisager :

  • une formation aux premiers secours pour les enfants en CM2 ;
  • de proposer la formation au public sur d'autres temps comme des événements.

Logo_Ma-commune-a-du-Coeur-e1403792448250.jpg

Ce label valorise les villes engagées en matière de formation de la population, d’installation de défibrillateurs cardiaques, leur localisation, leur accessibilité, l’information des habitants, la communication autour des bons réflexes…

lundi 22 mai 2017

Rencontre avec Michel dans le cadre de notre projet "Premiers secours"

Pendant les vacances de printemps, une dizaine de jeunes élus a été formé à l'utilisation du défibrillateur avec Michel du Service Communal d'Hygiène et Santé Publique.

IMG_2844-2.jpg

Marie-Amélie et Ilyès l'on interviewé.

Fichier audio intégré


IMG_2876-2.jpg
IMG_2851-2.jpg
IMG_2841-2.jpg

Ce que Salomé a retenu de cette séance :

''J'ai appris à me servir d'un défibrillateur, ce que voulait dire PAS (protéger, appeler, sécurité). J'ai aussi appris qu'il ne fallait pas se servir d'un défibrillateur si il n'y en avait pas besoin parce que ça peut être encore plus dangereux que quand on s'en sert en vrai et aussi parce qu'on ne peut s'en servir qu'une seule fois. Et vu qu'il n'y en a pas beaucoup dans la ville.''

IMG_2881-2.jpg