Conseil Municipal Enfants
de la Ville d'Angoulême

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

CME 2010-2012 › Commémorations 2010-2012


Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 25 octobre 2012

Commémoration de la rafle du 8 octobre 1942

Les jeunes élus ont assisté à une commémoration inhabituelle dans leur agenda ce lundi 8 octobre. En effet, il y a 50 ans, le même jour, de nombreuses personnes de confession juive étaient arrêtées, retenues dans l'ancien conservatoire avant d'être amenées vers les camps d'extermination.

De nombreuses personnalités, des élèves du Conservatoire Gabriel Fauré et bien d'autres anonymes se sont réunis sous la pluie pour se souvenir des bébés, enfants, parents et grands-parents raflés ce triste jour.

8_octobre_03.jpg

mardi 15 novembre 2011

11 novembre 2011

Cinq jeunes élus du Conseil Municipal Enfants ont assisté à la commémoration du 11 novembre 1918.
com11nov2.JPG

Hormis la lecture du message de l'UDAC, ils ont déposé des fleurs et se sont recueillis devant le Monuments aux Morts.

En fin de cérémonie, Henri, Estelle, Clara, Julie et Erwann ont rencontré, accompagnée de M. le Maire, Mme la Préfette de la Charente qui les a encouragés dans leur démarche civique.

com11nov1.JPG

lundi 14 novembre 2011

Lecture du message de l'UFAC lors du 11 novembre

Lors de la commémoration du 11 novembre, Henri, Julie, Estelle, Erwann et Clara, cinq jeunes élus du Conseil Municipal Enfants, se sont relayés dans la lecture du message de l'Union Française des Associations de Combattants et de Victime de Guerre (UFAC).

Fichier vidéo intégré


Le message de l'UDAF pour le 11 novembre 2011

Nous célébrons aujourd'hui le 93ème anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918, qui mettait fin à quatre années d'affrontements meurtriers. Ce jour-là, l'Allemagne a reconnu sa défaite militaire et a demandé l'arrêt des combats aux Forces alliées.

Rendons hommage aux combattants qui, par leur courage et leur abnégation, ont su la contraindre à déposer les armes.

Ce conflit a été particulièrement dramatique du fait de l'apparition d'armes meurtrières qui ont provoqué un véritable déluge de feu et de sang.

De cette Première Guerre mondiale, notre mémoire collective conserve le souvenir de millions de morts, de mutilés, de veuves et d'orphelins.

C'est pourquoi le 11 novembre est inscrit dans la mémoire historique de notre pays. Cette date doit demeurer une journée de recueillement et du souvenir de la Première Guerre mondiale, préparée au niveau local auprès de la population et spécialement de la jeunesse.

L'Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre s'emploie à transmettre aux jeunes générations la mémoire des évènements passés et les appelle à une vigilance permanente pour la Défense des droits de l'Homme et de la Paix.

Vive la république !
Vive la France !

mardi 11 octobre 2011

Pourquoi le 11 novembre est-il, de nos jours, une des grandes dates de la vie commémorative française ?

Si le 11 novembre est devenu un jour de mémoire, c'est aussi la mémoire d'un jour, celui de l'armistice de 1918 qui mit fin aux combats de la première guerre mondiale (1914-1918).

Le 11 novembre est un jour férié depuis 1022, on l'appelle aussi "le jour du souvenir". Il nous permet de nous rappeler que plus de 1,3 million de Français sont morts et que 4,2 millions ont été blessés pour la liberté de notre pays.

Dans chaque ville et dans chaque village français se trouve un monument aux morts commémorant ce souvenir très douloureux qui a meurtri chaque famille de notre pays. Ces monuments portent souvent l'inscription "La commune à ses enfants morts pour la France".

Il convient également de penser aux Allemands qui ont sacrifié leur vie pour leur pays.

Si le 11 novembre doit être le jour d'un souvenir que ce soit celui de "ce qu'il ne faut pas faire" ... la guerre.

Vive la paix en France, en Allemagne, dans le monde. Merci aux adultes de s'en souvenir. Ce sont les enfants qui leur demandent.

mercredi 31 août 2011

31 août - Libération de la Ville d'Angoulême

Ce 31 août, Tristan, Lou-Anne, Estelle, Erwan, Noëlline et Clara se sont retrouvés à La Bussate. Sur la place se dresse un monument dédié aux personnes mortes pour la libération de la ville d'Angoulême le 31 août 1944. Monument

Après avoir écouté l'allocution de Monsieur le Maire et attendu que les représentants des administrations et des associations aient déposé leur gerbe, ils ont déposé des roses et se sont recueillis quelques secondes.

Recueillement des jeunes élus

jeudi 12 mai 2011

Commémoration du 8 mai

A l'occasion du 66e anniversaire de la capitulation de l'Allemagne nazie, plusieurs jeunes élus du CME se sont rendus Place Baulieu pour célébrer le 8 mai avec les autorités civiles et militaires.

A la suite de toutes les autorités officielles, Estelle, Tristan, Damien, Noelline, Lou-Anne, Lalie, Julie, Léo, Lydia ont déposé une fleur au pied du monument aux morts.

Ce petit film a été pris lors du dépôt des fleurs.

Fichier vidéo intégré

Pour les jeunes élus qui le souhaiteraient, nous disposons d'une version de meilleure qualité. N'hésitez pas à nous la demander.