Conseil Municipal Enfants
de la Ville d'Angoulême

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

CME 2010-2012 › Projet "Handicap" 2010-2012


Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 1 février 2012

Inauguration de l'exposition "Liberté, Égalité, Handicapés"

Les jeunes élus se sont retrouvés hier avec quelques uns de leurs homologues adultes pour inaugurer l'exposition sur le Handicap. Ils ont ensuite participé à un atelier de découverte de la la lecture en situation de handicap : les yeux bandés, ils ont testé les livres en braille ou, les oreilles calfeutrées par un casque, ont essayé de comprendre une histoire qui leur était lue.

inaugtiteuf2.jpg


inaugtiteuf1.jpg

mardi 31 janvier 2012

"Liberté, Égalité, Handicapés"

arton1530-14d15.jpg Dans le cadre des projets qu’il mène autour du Handicap, le Conseil Municipal Enfants se réunira le 31 janvier prochain à la bibliothèque Jeunesse à l’occasion du vernissage de l’exposition "Liberté, Égalité, Handicapés" réalisée par Handicap International.

A travers une vingtaine de panneaux, le célèbre personnage de bandes dessinées Titeuf nous invite à poser un autre regard sur le Handicap.


Le vernissage de l’exposition aura lieu à 17 heures le 31 janvier 2012.

lundi 24 octobre 2011

Rencontre avec l'ADAPEI de Charente le 19 octobre 2011

A l'occasion de l'inauguration, à l'Hôtel de Ville, de l'exposition présentant des œuvres de "La différence dans tous ses états", le CME a rencontré l'Association Départementale des Amis et Parents de l'Enfance Inadaptée de Charente.

Nous avons rencontré :

rencontreadapei

  • Mme Élisabeth COHEN qui s'occupe des activités artistiques et sportives pour les personnes en situation de handicap relevant de l'ADAPEI,
  • Mme Claudine RIVAULT, qui est animatrice dans un établissement de l'ADAPEI à Ruffec,
  • Jacqueline,
  • Angéline et
  • Jean-Philippe.

Nous avons discuté sur le thème du handicap. Nous retraçons ici des choses qui nous semblaient importantes de retenir :

  • Jacqueline, Angéline et Jean-Philippe travaillent chacun dans un ESAT (Établissement et Services d'Aide par le Travail). Ils ont un emploi et un salaire. C'est un lieu où les conditions de travail sont adaptées aux personnes en situation de handicap.
  • Il y a encore beaucoup d'efforts à faire dans l'environnement pour rendre accessibles les bâtiments, les trottoirs, les arrêts de bus... aux personnes en situation de handicap. De toute façon, ces aménagements peuvent servir à tous (mamans avec des poussettes, personnes avec des valises ou des caddies...)
  • Il faut travailler avec les personnels des structures pour qu'il y ait de bonnes relations (confiance, aide...) avec les personnes en situation de handicap.
  • Le plus difficile pour les personnes handicapées est le regard des autres. Les commentaires souvent faits sur leur apparence par des gens qu'ils croisent les blessent fortement. Ces commentaires font que les personnes handicapées se replient sur elles-mêmes.
  • Une personne handicapée peut avoir une vie comme toutes les autres personnes : une maison, une femme ou un mari, des enfants...
  • Ce n'est pas parce que la personne est handicapée qu'on doit la tutoyer.
  • Tous les handicaps ne se voient pas comme par exemple des maladies de cœur.
  • On peut à tout moment de notre vie se retrouver en situation de handicap : quand on a subi une opération, qu'on a des béquilles ou un bras dans le plâtre. Là aussi, le regard et l'attitude des autres sont différents vis à vis de nous.
  • Les Différences peuvent être à l'origine d'un handicap, elles relèvent de :
    • maladie génétique (dès la conception du bébé),
    • malformations,
    • accidents physiques (chute, accident de la circulation...) ou cardiaques,
    • la vieillesse (audition, mémoire, vue...),
    • la langue qu'on parle quand on vient d'un pays étranger,
    • les vêtements qu'on porte,
    • de la couleur de notre peau...
  • C'est bien de pouvoir intégrer les personnes et en particulier les enfants en situation de handicap dans les mêmes classes que les autres enfants. Cependant, les difficultés sont parfois trop importantes, l'enfant peut ne pas être heureux. Il est donc plus approprié pour l'enfant d'aller dans un établissement où on pourra mieux s'occuper de lui et répondre à ses attentes.
  • Une personne handicapée n'a pas plus de difficultés à écrire des poèmes, peindre que les autres... Elle peut donner tout autant qu'une autre personne.
  • Jean-Philippe nous a dit que l'art lui permettait de sortir de sa situation, d'oublier son handicap ne serait-ce que 5 secondes.


Nous avons fini par une visite commune de l'exposition.

19oct4
19oct5

Photos et extrait vidéo de l'inauguration de l'exposition sur la différence



La

La

La

Fichier vidéo intégré

lundi 3 octobre 2011

La différence dans tous ses états

A la suite d'un projet conduit par l'ADAPEI (Association Départementale Amis, Parents Enfants Inadaptés) avec des personnes en situation de handicap une exposition avait été créée en 2008.

Aujourd'hui un livret retraçant cette expérience a vu le jour. A cette occasion l'ADAPEI va de nouveau exposer certaines œuvres créées.

ADAPEI1

Le CME, dont le handicap constitue un des axes forts de ses projets a décidé de s'associer à l'ADAPEI pour la présentation de cette exposition.

Nous vous invitons donc à l'inauguration de l'exposition le mercredi 19 octobre 2011 à partir de 18 heures 45 dans les Grands Salons de l'Hôtel de Ville de Angoulême.

Ce moment de convivialité sera accompagné d'un concert du groupe de percussions "Las Poumpas".

ADAPEI2

L'exposition sera visible au Bureau d'Informations Municipales de la Ville du 20 octobre au 2 novembre 2011.

Les photographies sont publiées sur notre blog avec l'aimable autorisation de l'ADAPEI. Elles sont extraites de l'ouvrage "La différence dans tous ses états".

jeudi 30 juin 2011

Un agenda 22 n'est pas un agenda 21 !

En 1993, l'Assemblée générale des Nations unies, sur la base des travaux suédois, complétés en décembre 2006 par la Convention universelle sur les Droits des Personnes handicapées de l'ONU énonce 22 principes visant à assurer l'égalité des chances des personnes en situation de handicap.

logoONUenable.gif

Ainsi apparait le concept d'Agenda 22. L'Agenda 22 "est un ensemble de règles de « bonne conduite » mises en œuvre par des États et des autorités locales dans les différents domaines de la vie courante : accessibilité, éducation, emploi, loisirs, sports, information, religion, soins de santé, réadaptation..."

Retrouvez les 22 principes sur le site de la Région Poitou-Charentes. La région Poitou-Charentes a été la première région française à mettre en œuvre un agenda 22.

samedi 25 juin 2011

Deux jeunes élus participent à la Commission extra-municipale sur le handicap

La ville d'Angoulême a souhaité développer un Agenda 22 en allant au delà de ce que la loi impose, c'est à dire de mettre au norme l'accès des services publics aux personnes en situation de handicap.

bannierehandicap

Elle a donc mis en place une commission extra-municipale sur le projet de vie de la personne en situation de handicap.

C'est à cette commission, composée d'élus, de techniciens des services municipaux mais aussi des associations représentant les personnes handicapées, qu'Estelle et Quentin ont assisté.

Ils ont relaté les premières expériences vécues sur les diagnostics en marchant qu'ils ont effectué en présence de personnes porteuses de handicap visuel et moteur.

Pour en savoir + sur la prise en compte du Handicap à Angoulême