La ville d'Angoulême a souhaité développer un Agenda 22 en allant au delà de ce que la loi impose, c'est à dire de mettre au norme l'accès des services publics aux personnes en situation de handicap.

bannierehandicap

Elle a donc mis en place une commission extra-municipale sur le projet de vie de la personne en situation de handicap.

C'est à cette commission, composée d'élus, de techniciens des services municipaux mais aussi des associations représentant les personnes handicapées, qu'Estelle et Quentin ont assisté.

Ils ont relaté les premières expériences vécues sur les diagnostics en marchant qu'ils ont effectué en présence de personnes porteuses de handicap visuel et moteur.

Pour en savoir + sur la prise en compte du Handicap à Angoulême