Si le 11 novembre est devenu un jour de mémoire, c'est aussi la mémoire d'un jour, celui de l'armistice de 1918 qui mit fin aux combats de la première guerre mondiale (1914-1918).

Le 11 novembre est un jour férié depuis 1022, on l'appelle aussi "le jour du souvenir". Il nous permet de nous rappeler que plus de 1,3 million de Français sont morts et que 4,2 millions ont été blessés pour la liberté de notre pays.

Dans chaque ville et dans chaque village français se trouve un monument aux morts commémorant ce souvenir très douloureux qui a meurtri chaque famille de notre pays. Ces monuments portent souvent l'inscription "La commune à ses enfants morts pour la France".

Il convient également de penser aux Allemands qui ont sacrifié leur vie pour leur pays.

Si le 11 novembre doit être le jour d'un souvenir que ce soit celui de "ce qu'il ne faut pas faire" ... la guerre.

Vive la paix en France, en Allemagne, dans le monde. Merci aux adultes de s'en souvenir. Ce sont les enfants qui leur demandent.