Lors de la commémoration du 11 novembre, Henri, Julie, Estelle, Erwann et Clara, cinq jeunes élus du Conseil Municipal Enfants, se sont relayés dans la lecture du message de l'Union Française des Associations de Combattants et de Victime de Guerre (UFAC).

Fichier vidéo intégré


Le message de l'UDAF pour le 11 novembre 2011

Nous célébrons aujourd'hui le 93ème anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918, qui mettait fin à quatre années d'affrontements meurtriers. Ce jour-là, l'Allemagne a reconnu sa défaite militaire et a demandé l'arrêt des combats aux Forces alliées.

Rendons hommage aux combattants qui, par leur courage et leur abnégation, ont su la contraindre à déposer les armes.

Ce conflit a été particulièrement dramatique du fait de l'apparition d'armes meurtrières qui ont provoqué un véritable déluge de feu et de sang.

De cette Première Guerre mondiale, notre mémoire collective conserve le souvenir de millions de morts, de mutilés, de veuves et d'orphelins.

C'est pourquoi le 11 novembre est inscrit dans la mémoire historique de notre pays. Cette date doit demeurer une journée de recueillement et du souvenir de la Première Guerre mondiale, préparée au niveau local auprès de la population et spécialement de la jeunesse.

L'Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre s'emploie à transmettre aux jeunes générations la mémoire des évènements passés et les appelle à une vigilance permanente pour la Défense des droits de l'Homme et de la Paix.

Vive la république !
Vive la France !