A l'occasion de l'inauguration, à l'Hôtel de Ville, de l'exposition présentant des œuvres de "La différence dans tous ses états", le CME a rencontré l'Association Départementale des Amis et Parents de l'Enfance Inadaptée de Charente.

Nous avons rencontré :

rencontreadapei

  • Mme Élisabeth COHEN qui s'occupe des activités artistiques et sportives pour les personnes en situation de handicap relevant de l'ADAPEI,
  • Mme Claudine RIVAULT, qui est animatrice dans un établissement de l'ADAPEI à Ruffec,
  • Jacqueline,
  • Angéline et
  • Jean-Philippe.

Nous avons discuté sur le thème du handicap. Nous retraçons ici des choses qui nous semblaient importantes de retenir :

  • Jacqueline, Angéline et Jean-Philippe travaillent chacun dans un ESAT (Établissement et Services d'Aide par le Travail). Ils ont un emploi et un salaire. C'est un lieu où les conditions de travail sont adaptées aux personnes en situation de handicap.
  • Il y a encore beaucoup d'efforts à faire dans l'environnement pour rendre accessibles les bâtiments, les trottoirs, les arrêts de bus... aux personnes en situation de handicap. De toute façon, ces aménagements peuvent servir à tous (mamans avec des poussettes, personnes avec des valises ou des caddies...)
  • Il faut travailler avec les personnels des structures pour qu'il y ait de bonnes relations (confiance, aide...) avec les personnes en situation de handicap.
  • Le plus difficile pour les personnes handicapées est le regard des autres. Les commentaires souvent faits sur leur apparence par des gens qu'ils croisent les blessent fortement. Ces commentaires font que les personnes handicapées se replient sur elles-mêmes.
  • Une personne handicapée peut avoir une vie comme toutes les autres personnes : une maison, une femme ou un mari, des enfants...
  • Ce n'est pas parce que la personne est handicapée qu'on doit la tutoyer.
  • Tous les handicaps ne se voient pas comme par exemple des maladies de cœur.
  • On peut à tout moment de notre vie se retrouver en situation de handicap : quand on a subi une opération, qu'on a des béquilles ou un bras dans le plâtre. Là aussi, le regard et l'attitude des autres sont différents vis à vis de nous.
  • Les Différences peuvent être à l'origine d'un handicap, elles relèvent de :
    • maladie génétique (dès la conception du bébé),
    • malformations,
    • accidents physiques (chute, accident de la circulation...) ou cardiaques,
    • la vieillesse (audition, mémoire, vue...),
    • la langue qu'on parle quand on vient d'un pays étranger,
    • les vêtements qu'on porte,
    • de la couleur de notre peau...
  • C'est bien de pouvoir intégrer les personnes et en particulier les enfants en situation de handicap dans les mêmes classes que les autres enfants. Cependant, les difficultés sont parfois trop importantes, l'enfant peut ne pas être heureux. Il est donc plus approprié pour l'enfant d'aller dans un établissement où on pourra mieux s'occuper de lui et répondre à ses attentes.
  • Une personne handicapée n'a pas plus de difficultés à écrire des poèmes, peindre que les autres... Elle peut donner tout autant qu'une autre personne.
  • Jean-Philippe nous a dit que l'art lui permettait de sortir de sa situation, d'oublier son handicap ne serait-ce que 5 secondes.


Nous avons fini par une visite commune de l'exposition.

19oct4
19oct5